Les données enregistrées sur ce formulaire font l’objet d’un traitement informatique réalisé par l’association POLLINIS, dans le respect du Règlement général (UE) 2016/679 sur la Protection des données. Vous pouvez à tout moment exercer vos droits d’accès, de modification, de rectification, d’opposition, de limitation ou d’effacement sur simple demande à l’adresse contact@pollinis.org. Les données vous concernant seront automatiquement effacées de nos serveurs à votre demande, ou en cas d’inactivité de votre part pendant plus de 48 mois. Si vous estimez que POLLINIS n'a pas correctement protégé vos données, vous pouvez exercer votre droit de réclamation auprès de la Commission nationale informatique et libertés, 3 Place de Fontenoy - TSA 80715 - 75334 PARIS CEDEX 07. POLLINIS est un mouvement citoyen européen, indépendant, à but non lucratif, qui milite auprès des hommes politiques et des institutions européennes pour accélérer - en Europe et dans le monde - le passage à une agriculture durable, respectueuse de l'environnement et des pollinisateurs dont elle dépend. POLLINIS repose entièrement sur les dons de citoyens engagés comme vous dans ce combat vital pour l'avenir de l'agriculture et de la planète, et ne reçoit aucun financement de gouvernements ou d'organisations professionnelles pour pouvoir conserver une parfaite indépendance vis-à-vis de tout pouvoir économique ou politique. POLLINIS vous tiendra informé des avancées et des suites de cette campagne, ou d'autres campagnes de POLLINIS qui lui sont reliées. Si à tout moment vous souhaitez vous désinscrire de notre liste de diffusion, il vous suffira d'envoyer un e-mail à contact@pollinis.org en mentionnant "Désinscription" comme objet de votre message. Si vous souhaitez d'avantage d'informations sur cette action ou sur POLLINIS, vous pouvez visiter le site Internet www.pollinis.org ou nous écrire à contact@pollinis.org

Nous garantissons une totale confidentialité de vos données personnelles

Vos coordonnées sont enregistrées dans le but de valider votre signature, et vous tenir au courant des suites de cette action et d'actions similaires menées par POLLINIS. Les données que vous nous transmettez sont protégées, et ne seront ni échangées avec des organismes tiers, ni commercialisées à votre insu. 

► J'INTERPELLE LE PRÉSIDENT

#StopSDHI

POUR UN RETRAIT IMMÉDIAT DES FONGICIDES SDHI

100000

Monsieur le Président,

ATTENDU QUE des substances chimiques, appelées SDHI, aux effets potentiellement dévastateurs pour les abeilles et les pollinisateurs, sont utilisés à grande échelle en France et ailleurs en Europe depuis 10 ans pour tuer les champignons et les moisissures qui s'attaquent aux cultures sans que les agences sanitaires n'aient cherché à en évaluer RÉELLEMENT la toxicité ni les effets qu'ils pourraient avoir sur les abeilles, l'environnement ou la santé humaine ;

ATTENDU QUE les signaux d'alarme des scientifiques de l'Inserm, du CNRS et de l'INRA – des laboratoires publics parmi les plus réputés du pays – qui alertent sur de possibles dangers pour la survie des pollinisateurs et la santé humaine, n'ont pas été entendus par l'ANSES, l'autorité sanitaire française ; et que cette dernière a refusé les mesures conservatoires qui s'imposent et n'a pas voulu lancer les études qui permettraient de réévaluer la toxicité des SDHI et de lever ce doute insupportable, faisant ainsi primer l'intérêt à court terme des firmes agrochimistes qui les commercialisent sur l'intérêt général, l'environnement et la santé des citoyens français et européens ;

Nous citoyens de France et d'Europe, profondément inquiets des conséquences, pour nous aujourd'hui et pour les générations à venir, d'une omniprésence de ces substances dans notre environnement et notre alimentation, vous exhortons à :

- suspendre immédiatement l'utilisation de toutes les substances SDHI en France tant que leur toxicité réelle sur les pollinisateurs et la santé humaine n'aura pas été évaluée par des laboratoires indépendants des firmes agrochimistes qui les commercialisent et des agences sanitaires qui les ont homologuées ;

- vous opposer à la ré-autorisation du boscalid au niveau européen, le SDHI le plus utilisé en France, classifié par l'EPA américaine comme "probablement cancérigène", et non-approuvé par 16 Etats membres de l'Union européenne sur 28 (dont le Royaume-Uni, la Belgique, l'Allemagne et l'Espagne) ;

- remettre en cause l'homologation communautaire de toutes les sub-stances de la famille SDHI, et revoir d'urgence les procédures d'homologation des pesticides qui permettent aujourd'hui encore que des substances aussi dangereuses soient librement vendues en France et en Europe.  

PÉTITION AU PRÉSIDENT
DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE
M. EMMANUEL MACRON

  • Attendu que les constats de terrain se multiplient mettant en cause des pesticides de la classe « SDHi » dans des épisodes de mortalité massive d’abeilles, que ces pesticides sont connus pour leur effet délétère sur les organismes aquatiques et les vers de terre indispensables à l’agriculture, et que de nouvelles études scientifiques mettent en lumière leurs effets potentiellement alarmants sur la santé humaine (cancers, tumeurs, affections cérébrales, maladies neurodégénératives…) ;

  • Attendu que ces substances sont parmi les plus utilisées en agriculture en France et dans certains pays européens, couvrant près de 70 % des surfaces traitées de blé tendre et 80 % de l’orge d’hiver, et qu’elles font partie des molécules les plus communément retrouvés dans nos aliments ;

  • Attendu que vous êtes sur le point de renouveler l’autorisation de mise sur le marché du Boscalid®, le fongicide SDHi le plus répandu, malgré son classement par l’EPA américaine comme « probablement cancérigène », malgré la classification de l’EFSA d’une substance similaire (SDHi), le penthiopyrad, comme « Carc. Cat. 2 (H351)», susceptible de provoquer le cancer, et malgré la non-approbation par 16 Etats membres sur 28 (dont l’Angleterre, la Belgique, l’Allemagne et l’Espagne) de cette même substance à cause de sa toxicité dangereuse ;

En tant que citoyen européen, je demande à la Commission un moratoire immédiat sur l’ensemble des substances fongicides 
de la classe "SDHi " ainsi que le financement d'études indépendantes pour évaluer leur impact réel sur les abeilles, la faune agricole, l’environnement et la santé humaine.

POUR UN RETRAIT IMMÉDIAT DES FONGICIDES SDHI

POUR UN RETRAIT IMMÉDIAT DES FONGICIDES SDHI, TUEURS-
D'ABEILLES ET CANCÉRIGÈNES POTENTIELS, EN FRANCE ET EN
EUROPE : INTERPELLEZ LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE !

Fix the following errors:
Hide